7 février 2011

Barcelone jour 2, 0km

Vive l'escalade !

7 janvier

Ce matin réveil matinal. Nous partons avec Adrien et un couple d'Écossais au monastère de Montserrat et ses montagnes environnantes. Adrien nous a très gentiment invité, et gratuitement, à nous joindre à eux pour la journée. Pour lui c'est une journée au boulot, et il doit quand même prendre soin de nous tous. Pendant que le couple ira visiter le monastère, nous, nous irons faire de l'escalade?! Le temps est gris et très brumeux à Barcelone mais, dès que nous sortons de la ville, le soleil sort et pousse tranquillement la brume. Montserrat est à 50 kilomètres de Barcelone et est un endroit des plus visités de l'Espagne. 
De Barcelone, j2, Montserrat 2011-02-07

De Barcelone, j2, Montserrat 2011-02-07


Nous comprenons pourquoi quand nous voyons les premières formations rocheuses. Une succession de pics arrondis dénudés de couleur beige. La pierre est un agglomérat de cailloux qui s'est pétrifié au cours des siècles. Ce qui fait un bel endroit pour de l'escalade. Une bonne montée en épingle nous mène jusqu'en haut. Le monastère et ses environs sont exceptionnels.

De Barcelone, j2, Montserrat 2011-02-07

De Barcelone, j2, Montserrat 2011-02-07
Allez, il ne faut pas perdre trop de temps, nous n'avons qu'une couple d'heures pour gravir la montagne, faire un peu d'escalade et redescendre. La piste qui nous mène au sommet du téléphérique est superbe et suit la rivière. Lysanne a du mal à avancer, elle s'arrête à tous les 100 mètres pour prendre des photos! Adrien, qui est un mordu de montagne, nous parle avec passion de chacune d'elles et les formes qu'elles peuvent prendre.

De Barcelone, j2, Montserrat 2011-02-07


De Barcelone, j2, Montserrat 2011-02-07

Nous voici arrivés au point d'escalade. Une roche d'une dizaine de mètres de haut qui semble relativement facile. Adrien et Louis se préparent. Harnais, corde et casque. Un petit cours rapide de comment donner et reprendre de la corde à celui qui monte et voici Adrien qui monte. Oups! La grimpe semble un peu plus difficile qu'elle parassait mais, il arrive quand même au sommet en passant la corde à travers 4 points d'ancrage. Louis à très bien fait son boulot pour sécuriser Adrien. Maintenant c'est au tour de Lysanne de grimper, moi? Êtes-vous bien surs? J'ai une peur des hauteurs. Quand même je me dis qu'il faut que je l'essaie.

De Barcelone, j2, Montserrat 2011-02-07
Je mets tout l'attirail et me voici prête. C'est pas évident, il faut penser où l'on va mettre ses mains et ses pieds avant de faire un déplacement. La meilleure façon de décrire l'escalade est de comparer ce sport à un gigantesque puzzle. On ne peut placer un morceau avant un autre, il faut être concentré sur chacun de ses mouvements. Lysanne finit par monter un gros 2 mètres, c'est très long avant chaque déplacement et il faut bien que Louis tente l'expérience aussi. Les premiers mètres vont bien jusqu'à la passe un peu plus difficile. Il doit se concentrer avant chaque déplacement mais, avec l'agilité de spider-man, il réussit. Qu'est-ce qu'il est fier quand il arrive en haut!

De Barcelone, j2, Montserrat 2011-02-07

Nous avons vraiment aimé l'escalade, il va falloir regarder ça en revenant chez nous.

De Barcelone, j2, Montserrat 2011-02-07

Sur le chemin de retour nous passons dans la région viticole du Penedes, où est produit le cava(champagne) Cordoniu et Frexeinet. Nous arrêtons dans le vignoble d'Albet i Noya.

De Barcelone, j2, Montserrat 2011-02-07

Viticulteurs depuis plusieurs générations, ils font maintenant dans le vin écologique produit en biodynamie. La visite est très intéressante et nous apprenons deux nouveaux cépages, soit le xarel-lo et le caladoc, que nous aurons la chance de goûter à la fin de la visite. Avec l'influence d'Adrien, le guide débouche aussi un cava de la maison. Que de bons produits que nous pourrons retrouver peut-être chez nous. En faisant le tour de leur magasin, les yeux de Louis tombe sur une bouteille de Baranc del Clousos. Un excellent vin que nous apprécions beaucoup. Lysanne, énervée, court avec une bouteille voir le guide pour lui demander si ce sont eux qui produisent ce vin. Celui-ci lui répond dans l'affirmative et dit que l'œnologue/ proprio est juste à l'extérieur si je veux le féliciter. Ce que je fais prestement. Il vient aussitôt nous piquer un brin de jasette et nous assure que la SAQ va maintenant avoir plusieurs de ses produits. Pas question de partir sans acheter deux bouteilles pour le dîner de ce soir.
Adrien nous dépose à l'appartement et nous irons porter nos vélos pour un entretien pendant que celui-ci va reconduire le couple d'Écossais et faire les emplettes pour le dîner. Encore une fois, nous avons une super soirée. Tout était parfait, la bouffe (entrée d'aubergine gratinées avec noix de Grenoble, suivi de saucisse catalane avec purée de pommes de terre au Reblochon), le vin et la bonne compagnie. Un couple d'amis de nos hôtes c'est joint à nous. Lui est mexicain et elle est Espagnole. J''ai oublié de prendre en note leur nom. Qu'est-ce que nous sommes gâtés ici, il va être difficile de partir!

1 commentaire:

bryan a dit...

Chere Louis et Lysanne,

C'est super que vous ayez ete faire de l'escalade a Barcelone. C'est un spot super connu et apprecie dans le monde de l'escalade.
Vous profitez vraiment de tout, j'adore!:)